Retour à l'université de Lyon

ED162 > Modalits de financement des thses > Autres financements


Autres financements


1. Bourses de Doctorat pour Ingénieurs (BDI)

Elles sont attribuées par le CNRS qui les finance totalement ou partiellement avec un autre organisme de recherche (une entreprise) ou collectivité publique (une région). Elles sont attribuées à des laboratoires associés au CNRS qui ont présenté auprès du CNRS une demande dans laquelle sont détaillés le sujet de thèse, l’équipe d’accueil ainsi que le CV du candidat doctorant. Le candidat doit avoir moins de 27 ans et il est préférable qu’il soit titulaire d’un diplôme d’ingénieur où d’un diplôme équivalent (en plus du Master). Il faut postuler tôt dans l'année (la date limite de candidature est fin février, début mars) et donc avoir choisit son sujet très vite.

Renseignements sur le site du CNRS : www.dgdr.cnrs.fr/drh/emploi-nonperm/formation.htm

 

2. Bourses proposées par d'autres organismes de recherche

Tout comme le CNRS, les autres organismes ou agences de recherche (INSERM, INRIA, INRA, INED, CNES, IFREMER, ONERA, ADEME, ANVAR…) peuvent financer ou cofinancer des bourses de thèses. Les modalités d’attribution sont généralement sujettes à un processus proche de celui décrit ci-dessus pour les BDI (sujet, labo, CV candidat). Il est conseillé de consulter les sites Internet des organismes correspondants. Pour le CNES, le dossier est à retirer en février.

 

3. Les financements par des organismes privés

Dans le cadre de leur collaboration avec le secteur industriel privé ou semi-public, certains laboratoires peuvent bénéficier de bourses ou salaires pour doctorants. Pour obtenir un tel financement les candidats sont invités à contacter les laboratoires associés à l'ED et à consulter les sites Internet des grandes entreprises du monde industriel.

 

4. Bourses pour étudiants étrangers

L’Institut de Recherche pour le Développement (IRD) accorde une bourse aux titulaires d’un Master, de nationalité étrangère. De plus, selon les pays, il est possible pour certains étudiants étrangers et sous certaines conditions d’obtenir une bourse de thèse auprès de leur gouvernement et/ou du gouvernement français.

 

5. Bourses CEA (Commissariat à l’Energie Atomique)

Le CEA peut accorder aux doctorants qui préparent leur thèse dans ses laboratoires, un contrat de thèse. Ce contrat de thèse a pour objectif de permettre au jeune doctorant sélectionné de mener à bien un projet de recherche dans un des nombreux domaines d'expertise du CEA : recherche fondamentale en physique et sciences du vivant, recherche technologique pour l'industrie, R&D pour l'énergie nucléaire, activités de défense, protection et sûreté nucléaire (thématiques de recherche des laboratoires du CEA). La réalisation et l'aboutissement du projet de recherche, encadré par un ingénieur ou chercheur confirmé, ainsi que par un directeur de thèse habilité par l'Université (universités ayant signé un accord-cadre avec le CEA), permettent la soutenance d'une thèse et l'obtention du diplôme conférant le grade de doctorat de l'Université. Dans tous les cas, le contrat de thèse est un contrat de travail de 3 ans de type CDD pour lequel le CEA est l'employeur.